SEO : Pourquoi les sites sous HTML / CSS pures sont avantagés

SEO : Pourquoi les sites sous HTML / CSS pures sont avantagés

mars 11, 2017 0 Par Exclusif People

Peu de gens se souviennent des années 90, et la conception de sites Web maladroite s’est estompée avec eux. Pourtant, certaines personnes continuent de s’en tenir à des sites Web purement HTML/CSS, et refusent de s’embarquer avec des plates-formes qui génèrent un contenu plus dynamique.

La plupart des gens aujourd’hui supposent que la construction d’un site Web HTML est une pratique dépassée, mais elle reste attrayante pour certains. Il existe même des entreprises professionnelles de développement web qui ne construisent qu’en HTML et évitent les systèmes de gestion de contenu tels que WordPress et Magento.

Tout le monde peut considérer ces gens comme étant en retard, mais en fait, ils ont une bonne raison de s’en tenir au HTML. Les sites Web HTML/CSS purs possèdent des avantages SEO que les systèmes de gestion de contenu dynamique ne possèdent pas.

Le contenu dynamique prend plus de temps à compiler, ce qui peut affecter le référencement.

Depuis l’annonce par Google en avril 2012 de la « site speed » (vitesse de site) comme facteur de recherche, les gens essaient de déduire exactement comment cela fonctionne. Ils ont proposé toutes sortes de théories, mais l’hypothèse commune est que la vitesse du site fait référence au temps qu’il faut pour qu’une page web se charge.

Les pages à chargement lent ont un impact négatif sur le classement d’un site Web, donc la conclusion a du sens. Mais c’est inexact.

google page speed

La mauvaise interprétation provient du fait que Google n’a jamais divulgué sa définition exacte de la « site speed » et l’a laissée sujette à l’interprétation. Grâce à des recherches, on peut affirmer que la métrique utilisée pour déterminer la vitesse du site est plus que probablement le « temps de premier octet ». En d’autres termes, le temps qu’il faut pour qu’un navigateur web reçoive le premier octet du serveur ou TTFB (Time To First Byte).

Compte tenu de cette clarification, l’un des principaux obstacles devient clair. Le contenu généré dynamiquement implique un temps beaucoup plus long comparé à l’HTML statique. Cela place les sites Web qui utilisent des systèmes de gestion de contenu, comme WordPress, dans une situation légèrement désavantageuse.

À quoi ressemble la TTFB pour HTML comparé à celui du contenu dynamique

En utilisant différents outils web, vous pouvez identifier la TTFB pour n’importe quel site Web. Par exemple, CSS Zen Garden est un site Web en HTML pur et a un TTFB de 199 millisecondes. Theme Forest et Facebook génèrent tous deux du contenu dynamique et ont respectivement une TTFB de 466 et 615 millisecondes.

Une TTFB plus rapide ne fait pas nécessairement toute la différence pour l’utilisateur. Mais en termes de recherche et de classement Google, si deux sites Web sont au même niveau en terme de SEO, le site qui a un TTFB plus rapide primera.

Que faire lorsque vous ne pouvez pas utiliser HTML

Il est impossible de maintenir un grand site Web sans un système de gestion de contenu ou CMS (Content Management System). Mais il est également compréhensible d’emprunter cette voie si vous avez un petit site et que vous ne voulez pas passer au HTML.

WP super cache

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas à changer. Il ya plusieurs choses que vous pouvez faire avec votre CMS pour améliorer votre SEO :

  • Utiliser la mise en cache. Lorsqu’un site a un contenu généré dynamiquement, chaque fois qu’une page est demandée, elle doit être compilée à partir de zéro. Cela prend du temps. En utilisant un plugin pour mettre en cache vos pages, vous pouvez servir du contenu statique à vos visiteurs.
    Hébergez toutes les vidéos sur YouTube ou Vimeo. L’auto-hébergement d’une seule vidéo peut ralentir considérablement le temps de chargement de votre page.
  • Le marketing vidéo est évidemment efficace. De nombreuses industries qui n’utilisaient autrefois que du texte en profitent aujourd’hui. Par exemple, les concessionnaires automobiles ont commencé à offrir des tutoriels pour l’entretien automobile de base dans le cadre de leur stratégie de marketing de contenu.
    Les concessionnaires publient souvent un grand nombre de vidéos sur une page, mais celle-ci utilise Vimeo pour héberger les vidéos. Avec un total de 38 vidéos, il n’y a aucune chance que la page se charge assez vite si les vidéos étaient hébergées dans le serveur du site.
  • Obtenir un hébergement géré. L’hébergement partagé, c’est bien quand vous commencez, mais vous ne pouvez pas rivaliser avec la vitesse d’un compte à hébergement géré. Ils utilisent des équilibreurs de charge pour répartir le trafic, ce qui augmentera considérablement la vitesse de votre site.
  • Gardez votre base de données WordPress propre. Une des raisons pour lesquelles les sites WordPress se chargent lentement est que les anciennes révisions de messages ne sont jamais supprimées de la base de données. Si vous avez 200 messages et que chaque message a 10 révisions, cela représente 2 000 copies inutiles de messages stockés dans votre base de données. Plus votre base de données est grande, plus votre site se charge lentement.
    Les plugins de nettoyage de base de données sont régulièrement mis à jour et vous aideront à gérer le nombre de révisions que vous conservez. Ils supprimeront également les éléments laissés dans la corbeille automatiquement après un certain temps.

Ne perdez pas votre temps sur un facteur de classement.

Bien qu’il soit important d’optimiser autant de facteurs que possible, n’oubliez pas d’adopter une approche équilibrée à votre référencement. Il est impossible de tout comprendre au sujet de chaque facteur de classement, et ces facteurs changent constamment.

Restez ouvert aux nouveaux facteurs et n’oubliez pas que les expériences menées aujourd’hui pourraient donner des résultats différents dans six mois. Lisez aussi cet article sur les 7 choses que doivent savoir un webmaster au niveau du SEO.